instants

exposition dans la société Omwave (Montrouge)....

                                                                        

La photo captée par le smartphone s’écoule sur la surface du papier, les pixels se mêlent aux fibres, les images électroniques et la pâte fusionnent. L’impression, acte de fusion, modifie sensiblement l’image électronique. L’encre, aspirée, glisse et s’étire sur la surface et dans la pâte atténuant le contraste. L’image devient plus douce, s’apaise. Du rapport intime du  numérique et du papier (traditionnel support d’expression) naît une nouvelle image.